retourReportage : L'ours polaire
Partager

ours1
Ours blanc sur la banquise.


Généralités sur l’ours blanc.

L’ours blanc, appelé aussi ours polaire, vit dans les régions les plus froides du globe : les régions arctiques (pôle Nord).

carte2
Région du Pôle Nord



Pour résister aux températures extrêmes de ces régions, il possède sous sa fourrure une épaisse couche de graisse. De plus sa peau de couleur noire lui permet de conserver sa chaleur corporelle. Il est tellement bien isolé qu’il peut même avoir chaud lorsque la température dépasse les 10°C ! Il se roule alors sur la glace pour se rafraîchir !

Contrairement à d’autres espèces, l’ours polaire est capable de nager et de chasser aussi bien dans l’eau que sur la terre. Il s’est adapté car le poisson est la principale nourriture que l’on puisse trouver à cet endroit du globe (le phoque constitue sa principale nourriture).

Les ours blancs sont puissants et volumineux, mais l’on observe une nette différence de gabarit entre les mâles et les femelles, ces dernières pesant en général deux fois moins. Le poids de l’ours blanc varie fortement car la nourriture se fait plus rare à certaines périodes de l’année.

Leur poids ne les empêche pas d'être très véloces sur la terre ferme. Ils peuvent sans problème être plus rapides qu'un homme à la course.

L’ours blanc est un animal solitaire. Mais la maman ours élève ses petits jusqu’à l’âge de 3 ans. Elle leur apprend à chasse, pêcher, choisir une tanière...
Les petits ours naissent pendant que la maman hiberne dans sa tanière. Alors que la maman est plongée dans un sommeil profond, les bébés tètent son lait tranquilement pendant plusieurs semaines en attendant qu’elle se réveille. A l’âge de 4 mois environ, ils pourront sortir de la tanière et découvrir la vie sur la banquise !

bebe-ours
Bébé ours blanc



Les ours blancs menacés par le changement climatique.

Si la banquise n’existait pas, les ours blancs ne pourraient pas se déplacer, chasser et se reproduire. Ces bancs de glace flottants leur servent de plate-forme pour chasser leur principale nourriture, le phoque.

ours2
Déplacement de l'ours blanc sur la banquise



Or avec le réchauffement climatique, cette vaste étendue de mer gelée a tendance à fondre. Et selon les recherches qui ont été faites, nous pensons même qu’elle devrait disparaitre d’ici une 100aine d’année ! Et avec elle, l’ours blanc...



Les matières toxiques rejetées dans la mer menacent aussi l’ours blanc.


L’ours polaire mange des phoques qui se sont eux-mêmes nourris de poissons ayant consommé des matières toxiques. C’est le principe de la chaîne alimentaire qui fait que toute contamination peut avoir un effet dévastateur sur de nombreuses autres espèces.

Le mercure en particulier est très toxique pour leur système nerveux et peut causer des anomalies congénitales sévères (transmises aux petits). Le mercure est contenu dans tous les composants électroniques (piles, ordinateurs...). Lorsque nous les jetons à la poubelle ils sont soit enterrés soit brûlés (et réduits à l’état de cendres). Le mercure qu’ils contiennent s’infiltre alors dans la Terre puis se mélange à des nappes d’eau souterraines qui se déversent ensuite dans la mer...

D’où l’importance du tri sélectif ! Si tu jettes les composants électroniques aux endroits appropriés,  tu permettras que ceux-ci soient recyclés (c’est-à-dire transformés pour être réutilisés et non enterrés ou brûlés). Ils ne pollueront pas ni l’atmosphère ni la mer.

On peut citer également l'exploitation du pétrole et du gaz comme menaces pour les populations.



La chasse de l’ours blanc.

Les esquimaux chassent l’ours blanc pour se nourrir. Mais l’ours blanc est aussi tué pour ce que l’on appelle « la chasse aux trophées ».

Depuis quelques années, il existe dans certaines régions du pôle des lois limitant la quantité d’ours tués chaque l’année. Malheureusement la chasse aux trophées fait encore des ravages et constitue avec le réchauffement climatique, l’une des menaces principales pour la survie de l’ours blanc.



L'ours blanc inspire les artistes.

 

L’une des plus célèbres oeuvres artistiques représentant l’ours blanc en taille réelle.
Créee en 1922 par le sculpteur François Pompon.


pompon
L’ours blanc de François Pompon




Découvre la vie de l'ours polaire en vidéo



Liens

=> Découvre la vie des esquimaux, d’autres habitants du pôle Nord.


 


 

 
Noter cette page
1 2 3 4 5

 

 

 

TEMPS DE GENERATION DE LA PAGE : 146ms
Fichier généré le 26/07/2014 à 07:37:07